VEGAN à TAHITI

tatoo

Le 17 janvier 2016, je publiais un article intitulé Healthy Lifestyle: Tendance à la mode ou authentique mode de vie? Un an plus tard, je suis heureuse de voir que la Dépêche de Tahiti du vendredi 6 janvier titre en première page : « Le Vegan s’implante au pays du Ma’a Tahiti » Force est de constater que du chemin a été parcouru en un an et que du HealthyLifestyle, on est passé à la Déferlante Vegan à Tahiti. Vegan, ce mot on le prononçait du bout des lèvres il y a encore quelques mois…Ce mot faisait peur, « sectaire », « austère », « extrémiste »….Aujourd’hui, il fait tout doucement son apparition dans le paysage polynésien et, même si sa signification réelle n’est pas toujours bien assimilée, il est de plus en plus utilisé et tend à prendre la relève du mot « Healthy ».

depeche-vegan-6-janv

Et en ce  début d’année, ce mot séduit! Car on se pose toujours un tas de questions et on se fixe des objectifs pour l’année à venir et en général la perte de poids et préserver sa santé arrivent en tête des Bonne résolutions ! En revanche, là où ça pêche, c’est dans la mise en œuvre pour y arriver. Les erreurs les plus fréquemment commises sont :

  • Entamer un régime
  • Reprendre le sport à fond la caisse…Et se décourager au bout de quelques semaines
  • Dépenser des fortunes dans des compléments alimentaires pour mincir, perdre du ventre…

Et vous êtes-vous déjà poser la question pourquoi ces résolutions on ne les tient rarement plus que quelques semaines ? Si je vous ai donné quelques conseils dans mon précédent article pour faire durer ces Bonnes Résolutions dans le temps, j’aimerais cette semaine vous emmener à une réflexion sur votre mode de vie actuel.

vegetarian-mark-250

Si le mot Vegan est « à la mode » en ce début d’année, j’aimerais mener avec vous une analyse plus profonde sur le mot VEGAN, sa réelle signification, et le fait qu’il puisse en effet  conduire à des changements durables. Car prendre conscience de certaines choses, ouvrir les yeux permet parfois d’effectuer des petits changements dans notre vie, mais qui font toute la différence !

depeche-1

Parce que NON, VEGAN ce n’est pas une mode, non ce n’est pas une tendance. Être Vegan, c’est exclure de son mode de vie tout ce qui peut induire une souffrance animale. Être Vegan, c’est préserver sa santé et son environnement. Être Vegan, c’est faire sa part pour un Monde Meilleur en Pleine Forme. Et vu comme ça, forcément, ça change la donne!

Et si préserver sa santé et son poids de forme passait par une prise de conscience ? Et si cette prise de conscience passait d’abord par une interrogation sur  le contenu de votre assiette ?

Zoom sur les aliments transformés et raffinés

Le raffinage est un processus industriel permettant de prévenir l’altération des aliments en supprimant ou modifiant des nutriments réactifs. 80% de notre nourriture provient de l’industrie agro-alimentaire. Les calories apportées par ces aliments raffinés sont appelées CALORIES VIDES sans aucun intérêt nutritionnel. Mais au-delà de ce constat, vous êtes-vous déjà interrogés sur les procédés de fabrication de l’industrie agro-alimentaire ? Savez-vous réellement ce que vous avalez ? De nombreuses pratiques douteuses ont été révélées, et notamment sur les produits de premiers prix. Exemple ? Le miel qui n’a jamais vu une abeille, la confiture de fraises…sans fraise, la viande de singe et de poulet au formol ou encore les olives repeintes saisies par Interpol, le jambon joliment rosé au nitrite de sodium… Toutes ces pratiques soigneusement masquées par l’achat des experts et lobbying scientifiques, sont autant de raisons de s’éloigner des aliments transformés et raffinés. L’industrie alimentaire, dont le chiffre d’affaire pèse plus de 170 milliards d’euros par an, influence les décisions de santé publique. Alors nous consommateurs, reprenons le contrôle et « arrêtons de manger de la merde » comme le disait si joliment Jean-Pierre Coffe !

healthy-choice

Zoom sur les fruits et légumes

Manger 5 fruits et légumes par jour…Qui ne connaît pas cette recommandation ? Oui MAIS ! Si ils sont incontournables car sources de fibres, de minéraux et micronutriments indispensables à notre organisme, encore faut-il qu’ils ne soient pas saturés de pesticides qui nous empoisonnent et détruisent notre environnement ! Or 97% des aliments que nous consommons contiennent des résidus de pesticides ! Ces produits chimiques, destinés à éliminer les nuisibles susceptibles d’empêcher le développement des cultures, sont aujourd’hui utilisés à outrance dans l’agriculture intensive. Or nous connaissons aujourd’hui leurs impacts graves sur l’environnement et la santé… Perturbateurs endocriniens, cancérogènes probables comme le glyphosate (herbicide le plus utilisé aujourd’hui) pollution des nappes phréatiques, extinction des abeilles… la liste est longue ! Et pas besoin d’aller très loin… Savez-vous qu’Hawaï est le plus grand laboratoire à ciel ouvert d’OGM pour tester les futurs produits des plus grandes entreprises d’agro-chimie au monde (Monsanto, Dupont, Syngenta…) ? Savez-vous qu’1/3 des pesticides utilisés en Polynésie sont interdits en Europe? Que faire ? Manger BIO pardi ! Et favoriser d’autres modes de production à l’échelle locale comme la permaculture ou la réalisation de son propre petit fa’apu. Oui, des initiatives existent à Tahiti aussi !

pesticides

Zoom sur la surconsommation de viande

La surconsommation de viande est aujourd’hui un fait avéré et ses impacts néfastes sur la santé reconnus par l’OMS qui met clairement en évidence le lien entre une trop grande consommation de viande et l’augmentation des maladies cardio-vasculaires, cancers, diabète et obésité. De 28,7 kg /an en 1970, la consommation moyenne de viande dans le monde par habitant est passé à  43 kg/an en 2014. Et si l’on met sur le focus sur les pays développés, on atteint 76kg/an/habitant ! Or savez-vous que l’élevage représente 14,5% des émissions de gaz à effet de serre, plus que le secteur du transport ? Que 75% des terres agricoles du globe sont dédiées à faire pousser la nourriture du cheptel mondial ? Que la production de 1kg de viande nécessite 15000 litres d’eau ? Que l’élevage industriel induit d’atroces souffrances animales comme l’ont montré récemment les vidéos sur les abattoirs et les fermes industriels ?

12310504_10153718164314757_6467486355488695417_n

Vous voyez, devenir Vegan, c’est bien plus qu’un effet de mode, c’est s’interroger sur le « background » du contenu de nos assiettes et prendre conscience des enjeux sanitaires, environnementaux et éthiques de celui-ci. C’est refuser de participer à un système qui engendre souffrances et cruauté inutilement. C’est conscientiser sa consommation de l’assiette à l’ensemble de ses gestes du quotidien (activités de loisirs, habillement, cosmétiques…) Car cette conscientisation commence en général par l’assiette! Et du végétalisme, on bascule au Vegan.

Je le répète souvent, ce mouvement n’aurait probablement pas pris l’ampleur qu’il prend aujourd’hui quelques décennies en arrière où industrialisation, élevage et agriculture intensifs, surconsommation étaient des mots inconnus au bataillon! Les modes de production actuels, induits par notre soif intarissable de consommer,  engendre des conséquences terrifiantes pour l’environnement, notre santé, l’éthique et la condition animale.

Et devenir Vegan est aujourd’hui un moyen de dire STOOOOOP! Un moyen concret de refuser de participer à cela; c’est montrer qu’il existe d’autres alternatives, c’est admettre que nous pouvons changer les choses, chacun à notre niveau, au minimum 3 fois par jour. Nous sommes de plus en en plus nombreux à ouvrir les yeux et à prôner la santé, l’équité, le respect de la vie, l’écologie…De plus en plus nombreux à faire un choix de santé, éthique et solidaire

Et vous, quel sera votre choix pour 2017 ?

Réale

 

Crédit Photo Couverture: Micka-M

4 Responses to VEGAN à TAHITI

  1. TEUIRA Marevareva dit :

    Merci Réale de nous montrer une autre forme de sagesse au travers d’un mode de VIE et de pensées différentes, HEALTHYLIFE, VEGAN, GREEN ATTITUDE…

    Vert, couleur de l’Espérance !!!

    « VEGAN », un autre mode de vie pas si facile à assimiler mais avec le temps prends toute son importance pour une « green life » tout en douceur et un autre regard sur nos assiettes.

    Et je suis d’accord avec TOI, manger végétal, ce n’est pas perdre du poids mais retrouver une hygiène de vie alimentaire saine et plus en adéquation avec des idées positives et réelles sur le monde dans lequel nous vivons.

    C’est apporter un peu de « NOUS », telle une grande association humanitaire, une grande chaîne de prières pour lutter contre un système qui nous guide chaque jour.

    J’essaie d’adopter cette vision chaque jour et de remettre mes pendules à l’heure, pour MOI avant tout et je sais que mon action personnelle touche quelque chose, quelque part !!!

    Merci encore pour ce partage !! A très bientôt

  2. Tehau D Alpha dit :

    Vos articles sont super intéressants à lire, beaucoup d’informations utiles et cruciales qui devraient en affecter plus d’un, merci pour ce partage et bravo pour votre combat et votre volonté de sauver ce monde de sa condition actuelle, ce sont des gens comme vous qu’il faudrait prendre pour exemple et non ceux qui font les pitres sur des écrans. Continuez ce combat il n’est pas vain, d’autres se battent aussi pour la justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *