« ITAL IS VITAL » FOR RASTAFARI

Le mouvement Vegan prend de l’ampleur ici comme ailleurs, et j’ai voulu vous faire (re)découvrir des cultures qui prônent une alimentation végétale depuis des décennies, voir des siècles pour certaines pour des raisons religieuses, éthiques, politiques, philosophiques, spirituelles. Et on commence notre tour d’horizon par le Mouvement Rastafari qui, loin des clichés, est une véritable philosophie de vie qui nous interroge justement sur notre rapport à la Vie.

LE MOUVEMENT RASTAFARI

Le mouvement Rasta est mondialement connu grâce notamment à l’emblématique Bob Marley qui à travers sa musique, a fait connaître le Rastafarisme. Toutefois, ce mouvement a souvent été caricaturé et réduit à une lubie de fumeurs d’herbes en mode « cool men » !

Or c’est avant tout un mouvement religieux et politique né en Jamaïque dans les années 1930 à l’instigation de Leonard Percival Howell et adopté par de nombreux groupes dans le monde entier. Le rastafarisme mêle des éléments du protestantisme, du mysticisme et du panafricanisme.

Le Jamaïcain Marcus Garvey (né en 1887), émigré à Harlem, devient un des premiers meneurs importants de la « cause noire ». Marcus Garvey est considéré comme le premier animateur du mouvement Rastafari. Il annonce la « fin des souffrances du peuple africain » en mettant en avant la reconnexion des Africains outre-Atlantique avec leurs racines par le double retour à la Terre promise, à la fois spirituel (rédemption biblique) et physique (rapatriement en Afrique). Le 2 novembre 1930, Tafari Makonnen, corégent d’Éthiopie depuis 1916, est couronné negusä nägäst sous le nom de Hailé Sélassié (« Puissance de la Trinité »). S’appuyant sur les chroniques du Kebra Nagast (Gloire des Rois), il revendique une filiation qui remonte au roi Salomon par la reine de Saba.

Ce couronnement est perçu par une communauté d’agriculteurs éthiopianistes de Sligoville (Jamaïque) – Pinacle créé en 1940 dirigé par Leonard Percival Howell – comme étant l’accomplissement de la prophétie attribuée à Garvey. Howell serait ainsi le véritable fondateur du mouvement rastafari.

Les Rastafariens, ou Rastas, nom par lequel se désignent les membres de ce mouvement, ont une conception très particulière de leur passé, de leur présent et de leur avenir. S’inspirant des récits de l’Ancien Testament, en particulier de l’Exode, ils considèrent que les personnes d’origine africaine qui vivent en Amérique et dans le monde entier sont des exilés au sein de la Babylone moderne. Ils pensent que Jah (Dieu) les met à l’épreuve par le biais de l’esclavage, de l’injustice économique et de l’oppression raciale. Prenant appui sur les textes de l’Apocalypse (Nouveau Testament), les Rastas attendent la délivrance de leur captivité et le retour vers Sion (Zion en anglais), nom symbolique de l’Afrique dans la tradition biblique. L’Éthiopie, où régnait un pouvoir dynastique, serait le dernier foyer de tous les Africains et le siège de Jah. Le mouvement prônait ainsi le retour dans ce pays. Nombre de Rastas ont cru que l’empereur éthiopien Hailé Sélassié Ier, appelé Ras Tafari avant son couronnement en 1930, était la seconde incarnation de Dieu, le messie descendu sur Terre pour racheter tous les Noirs[1].

ITAL FOOD

Ital (ou I-tal) est un régime alimentaire approuvé par les Rastafariens faisant partie du mode de vie livity Le mot est basé sur l’anglais vital, où la première consonne est remplacée par un I Ces principes ont pour but de vivre dans un corps propre et naturel.

Proches de la terre, le plus souvent les Rastas ne boivent pas d’alcool, le vin étant proscrit (Nombres 6-3), ne touchent pas aux morts (énormément de Rastas ne font même jamais allusion à la mort, mais au contraire «chantent la vie»), sauf ceux de leur proche famille (Lévitique 21-1),

Le régime Ital est basé sur la Genèse 1:29 ainsi que le Lévitique, qui condamnerait la consommation de viande ou d’alcool.

Voici quelques passages de la Bible dont s’inspirent les Rastas:

« Dieu ajouta : « Or, je vous accorde tout herbage portant graine, sur toute la face de la terre, et tout arbre portant des fruits qui deviendront arbres par le développement du germe. Ils serviront à votre nourriture. » »

— La Genèse 1:29.

« Et aux animaux sauvages, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui se meut sur la terre et possède un principe de vie, j’assigne toute verdure végétale pour nourriture. » Et il en fut ainsi. »

— La Genèse 1:30.

Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang. (Genèse 9.4) mot pour mot dicté de la bible : Tout ce qui remue et qui vit pourra vous servir de nourriture ; comme je vous avais donné l’herbe verte, je vous donne maintenant tout cela. Cependant vous ne devez pas manger la viande d’un animal encore vivant et celui-ci devra avoir été saigné.

Vous ne mangerez le sang d’aucune chair ; car l’âme de toute chair, c’est son sang : quiconque en mangera sera retranché. (Lévitique 17.14)

il s’abstiendra de vin et de boisson enivrante ; il ne boira ni vinaigre fait avec du vin, ni vinaigre fait avec une boisson enivrante ; il ne boira d’aucune liqueur tirée des raisins, et il ne mangera point de raisins frais ni de raisins secs. 4 Pendant tout le temps de son naziréat, il ne mangera rien de ce qui provient de la vigne, depuis les pépins jusqu’à la peau du raisin. (Nombres 6: 3-4)

Les Rastafaris suivent ainsi ce régime appelé Ital, et dont la norme est végétarienne ou végétalienne, afin de ne pas faire du corps un « cimetière »

La chair animale, vendue pour la consommation humaine, est donc définie – par le mouvement rastafari – comme un « poison », qui nourrit l’agressivité humaine, les famines dans le monde, l’obésité et la plupart des maladies. Or, « un esprit sain(t) dans un corps sain(t), c’est la devise Rastafari » refusant l’alimentation carnée, typiquement « babylonienne », autoritariste (longtemps esclavagiste)[2].

Les Rastas sont donc généralement végétariens voire végétaliens, bien que certains mangent du poisson (d’une taille inférieure à douze pouces). De plus, ils évitent toute forme de nourriture artificielle (colorants, conservateurs…) ainsi que la nourriture de conserve et congelée. L’utilisation du sel dans les plats est aussi prohibée. Les légumes contenant naturellement du sel, il n’y aurait aucune raison d’en ajouter. Parmi les interprétations les plus strictes, certaines personnes ne cuisinent que dans des ustensiles faits de bois, poterie ou autre, afin d’éviter le contact avec les outils en métal. Ital Food se compose de riz, de fruits, de racines, de graines et de légumes. Ce régime exclut toute nourriture non biologique.

“ La nourriture ital est un remède pour nourrir non seulement le corps mais aussi l’esprit, l’élever, et assurer une “livity” [vitalité] sain et pure.” Ras Bobby Morgan

Cette façon de s’alimenter doit en effet être vue avant tout dans une perspective spirituelle, car, même si le régime végétarien Ital est vu comme bon pour la santé par le mouvement Rastafari, et donc à choisir, ce bien-être physique doit servir avant tout l’élévation de l’âme vers Jah, Vie des vies, et non être vu comme un moyen de faire perdurer, par une bonne forme physique, l’ego humain, ego (ou Satan) qui est ennemi de Dieu, de sa Création première – et de ses créatures. Le régime Ital est lié à la simplicité et à l’authenticité, essentiellement.

Pour un Rastafari, on ressemble à ce avec quoi l’on se nourrit : en avalant de la Mort et des produits fabriqués par Babylone (chimiques, surgelés, conserves, déshydratés, confiseries avec gélatine animale, colorants, conservateurs, etc.), on devient cadavre, empoisonné corps et esprit.

Cette alimentation est aussi un moyen de “se rebeller contre le système imposé par le consumérisme de Babylone” d’après Ras Bobby Morgan qui suit ce régime depuis 36 ans.

Mais en appréciant ce que la Vie et les végétaux donnent de leur plein gré, on se régénère réellement, revivifié corps et esprit, ces derniers étant le Temple vrai du Seigneur qu’un Rastafari aime adorer ; le jeûne est aussi utile dans la démarche Ital, puisqu’il permet de discipliner le mental, de nettoyer le corps et de reposer l’organisme ; le régime Ital fait donc partie intégrante de la philosophie rastafari[3]

Seule la nourriture vivante permet d’être vivant. (…) Le message Rasta est : Pas de nourriture carnée : Mangez de la Nature et vivez. (…) Vous vous devez de respecter la Vie que Jah a créée pour votre bien-être. »

ITAL BOWL TRICYCLE

RECETTES ITAL

Vous trouverez des recettes ITAL en cliquant sur les liens ci-dessous. Ce n’est qu’un échantillon, il en existe bien d’autres! Et pour ceux qui sont sur Paris, n’hésitez pas à vous rendre au Jah Jah by le Tricycle, 11 rue des Petites Écuries dans le 10ème.

http://www.jamaicanrastafarianlove.com/7-ital-food-recipes/how-to-cook-steamed-jamaican-cabbage/

http://www.jamaicanrastafarianlove.com/jamaican-rasta-ital-recipes-1-ital-seasoned-cauliflower-15/

http://www.jamaicanrastafarianlove.com/7-ital-food-recipes/how-to-cook-spicy-eggplant/

IF 4

A très bientôt pour un nouveau voyage culinaire 😉

Réale

Notes de bas de page

[1] Elisabeth A.MCALISTER, professeur agrégé de religion à l’université Wesleyan à Middletown, Connecticut. https://www.universalis.fr/encyclopedie/rastafarisme/

[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Ital

[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Ital

Crédit Photo Couverture:

Pictame – Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *