MA PEAU ET SES BESOINS

Green Skin

Avant d’acheter 36000 crèmes, si on s’interrogeait d’abord sur les besoins réels de notre peau ? Mieux comprendre son fonctionnement pour mieux en prendre soin… Voici l’objet de cet article.

MA PEAU RESSEMBLE A QUOI ?

schéma Peau

La peau, c’est une superposition de couches : épiderme, derme et hypoderme. Ces deux dernières sont les couches les plus profondes de la peau où a lieu la circulation sanguine, fondamentale pour sa nutrition. L’épiderme n’est pas vascularisé mais abreuvé en nutriments par diffusion à partir du derme. La qualité des nutriments apportés par le sang va être déterminante pour la beauté de la peau qui commence donc dans notre assiette !

Tandis que l’hypoderme est constitué de cellules graisseuses nommées adipocytes, le derme lui est la couche la plus épaisse de la peau. C’est un tissu conjonctif de type aqueux, où le sang circule pour y apporter les précieux nutriments. On peut le comparer à un matelas d’eau où se logent les protéines de collagène et d’élastine, responsables de la bonne tenue et de l’élasticité de la peau. Une bonne hydratation de la peau donc est avant tout interne…. Alors buvez !

EPIDERME

L’épiderme est la couche superficielle de la peau, fine comme une feuille de papier. C’est lui qui joue le rôle de barrière de protection vis-à-vis de l’extérieur. C’est sur lui que nous appliquons nos cosmétiques.

Il est composé de plusieurs couches superposées ; la plus profonde est la couche basale qui comprend des kératinocytes, cellules vivantes se multipliant constamment. La moins profonde, la couche cornée comprend les cornéocytes, cellules ayant perdu beaucoup d’eau et reliées entre elles par un ciment lipidique dont la qualité détermine l’état de la peau. A la surface de la peau, des cellules presque mortes s’éliminent naturellement : c’est la desquamation.

De la naissance des kératinocytes à la base de l’épiderme jusqu’à la desquamation naturelle : c’est la Kératinisation, et dure environ 26 jours chez un adulte sain. Les peaux matures ont un processus de renouvellement plus lent, pouvant aller jusqu’à 60 jours.

La peau est parsemé de petits « trous » appelés pores qui sont, d’une part, les follicules pilo-sébacés qui contiennent un poil et d’où s’écoule le sébum, substance grasse ; et d’autre part, les canaux sudoripares qui sécrètent la sueur, substance aqueuse au PH légèrement acide.

Sébum et sueur forment un film hydrolipidique qui recouvre la peau et la protège, film que les cosmétiques se doivent de respecter par leur composition.

LES FONCTIONS DE LA PEAU

La peau est un organe majeur du corps humain. Ses fonctions principales sont :

  • La respiration
  • La protection

La peau nous protège des agressions chimiques et physiques extérieures. Son premier rôle est celui d’une barrière impénétrable qui s’adapte au milieu ambiant pour préserver le bon fonctionnement de l’organisme.

  • La transmission d’informations

Certains dermatologues décrivent la peau comme un cerveau étalé. Elle permet la transmission d’informations venant de l’extérieur. Le système nerveux intervient ainsi dans la régulation de la température du corps (frisson, chair de poule…) le sens du toucher (douleur, brûlure, caresse…) La peau étant un organe « nerveux », la masser pour la relaxer, la faire respirer et la considérer sont les premiers gestes beauté.

  • L’élimination

La peau est un organe drainant. Elle élimine les déchets superflus via la sudation et sécrète des substances afin de conserver un bon état de fonctionnement. C’est le cas du sébum, substance grasse qui aide la fonction barrière et d’imperméabilité de la peau.

LES BESOINS DE MA PEAU

Finalement, il semblerait que les besoins de notre peau soient limités !

La peau a besoin d’être nettoyée

Woman Washing her Face

Nettoyer sa peau

La peau possède sa propre flore bactérienne, appelée flore saprophyte. La présence de ces micro-organismes à la surface de la peau est indispensable à sa protection. Toutefois, ces bactéries peuvent devenir pathogènes en cas de rupture de l’équilibre biologique. Donc un bon nettoyage oui, mais en préservant nos amies les bactéries ! Il s’agit d’éliminer les traces de pollution et de maquillage quotidiennement et d’ôter ainsi les impuretés et micro-organismes superflus.

La peau a besoin d’être hydratée

BEAUTE PEAU

Oui mais ! On ne peut hydrater la peau en y appliquant de l’eau ou des éléments aqueux. Souvenez-vous, la peau est une barrière. Seuls les corps gras de très petite taille peuvent pénétrer la peau en se faufilant à travers le ciment intercellulaire de l’épiderme. Si ce ciment n’est pas suffisamment riche en lipides complexes, l’eau contenue dans les cellules d’évaporera encore plus vite, car moins retenue dans l’épiderme grâce aux molécules lipidiques. Moralité ? La peau est avant tout hydratée de l’intérieur ! L’alimentation et l’hydratation sont donc une fois de plus LE 1er geste beauté !

Mais alors, toutes ces crèmes hydratantes sur le marché, ça sert à quoi ?! OUPS ! That is THE question !

Une alimentation saine pourrait suffire si nous n’étions pas exposés à l’environnement externe. Les interactions de notre peau avec le milieu physique ou chimique font que la peau a besoin d’être réhydratée dans bien des cas. Un produit est dit hydratant lorsqu’il permet de retenir l’eau dans les tissus cutanés. Les huiles minérales issues de la pétrochimie utilisées dans la cosmétique conventionnelle laissent un film sur la peau qui limite l’évaporation d’eau. La slow cosmétique[1] propose d’aller plus loin en utilisant des huiles végétales dont les ingrédients lipophiles se mêlent au ciment lipidique de la peau pour rétablir son étanchéité.

La peau a besoin d’être protégée

zele-la-lutte-contre-lenzyme-noir-de-blanchiment-de-la-peau

Les agressions physiques, chimiques et environnementales agressent la peau, et les cosmétiques l’aident à se protéger des agressions extérieures comme les frottements brusques, la pollution, les salissures, les microbes, les rayons U.V, le froid ou le chaud.

Finalement, les besoins de la peau sont limités…NETTOYER, HYDRATER, PROTEGER…Nous pouvons rajouter toutefois pour le plaisir des sens…CHOUCHOUTER ! Les artifices de la beauté participent de notre bien être émotionnel et de notre vie social, et ce depuis des millénaires !

Toutes ces principes de base en tête, il nous reste donc à sélectionner les bons produits, efficaces et sains pour notre peau !

Et c’est là que ça devient intéressant !

Suite au prochain article !

A bientôt !

[1] KAIBECK Julien, Adoptez la Slow Cosmétique, Paris, Quotidien Malin Editions Leducs, 2012

One Response to MA PEAU ET SES BESOINS

  1. […] Cliquez ici pour voir l’article  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *