Livre : Mon Coup de Cœur du Mois !

J’avais envie de partager avec vous des lectures inspirantes qui mènent à une véritable réflexion, à des prises de consciences en apportant des connaissances solides sur des thématiques variées.

Le 1er livre que j’ai choisi est ANTISPÉCISTE d’Aymeric Caron. Journaliste, écrivain et chroniqueur dans On n’est pas couché, son engagement pour les animaux est bien connu grâce à son Livre No Steak paru en 2013 et la création toute récente d’un mouvement écologiste pour le vivant (REV). Sa vision engagée l’emmène à proposer de se recentrer sur « le respect de la planète et de tous ses habitants » car l’antispécisme commence ici : dans la considération du vivant sous toutes ses formes.

antispeciste

Le concept d’antispécisme est indissociablement lié à celui de spécisme ou d’espécisme, équivalents francisés de l’anglais speciesism. Constitué en référence et par analogie aux notions de racisme et de sexisme, ce terme désigne toute discrimination fondée sur des critères d’appartenance à une espèce biologique donnée. Construit par antithèse, le néologisme anglais antispeciesism, rassemble dans un même rejet toutes les affirmations sur l’incommensurabilité de l’espèce humaine avec le reste du règne animal, et sur l’existence, au sein de celui-ci, de catégorisations – telles qu’animaux sauvages ou domestiques, nuisibles ou utiles, ou encore de compagnie –justifiant de traitements différenciés entre les êtres et groupes ainsi constitués. Les militants qui se revendiquent de l’antispécisme contestent et remettent précisément en cause cette forme spécifique de discrimination, qui place l’espèce humaine au centre et au sommet de l’ensemble des espèces du monde vivant.

caron

Aymeric Caron explore ainsi la génétique, la cosmologie, l’éthologie, le droit et la philosophie pour expliquer pourquoi nous sommes tenus aujourd’hui d’accorder certains droits fondamentaux aux animaux non humains sensibles. Son but ? « Réconcilier l’humain, l’animal, la nature ». Et pourtant le livre commence comme ça :

« Je n’aime pas les animaux. Je les respecte, tout simplement. »

Point de départ intéressant pour s’interroger sur nos devoirs envers d’autres espèces, que l’on soit sensible ou non aux animaux. Étendre sa sphère de considération morale est présenté comme la continuité d’un combat social pour l’égalité qui prend ses racines dans d’autres formes d’oppression : sexisme, racisme, homophobie.

Une connaissance plus juste de l’univers et du vivant grâce aux recherches menées en paléoanthropologie, en biologie moléculaire, en éthologie ou en neurosciences permet aujourd’hui de nous interroger sur les implications de chacun de nos actes et les responsabilités éthiques qui nous incombent.

Aymeric Caron aborde un sujet crucial : celui de nos incohérences et de notre résignation dans une société productiviste libérale. Cela me rappelle ces citations sur notre système capitaliste dans le film En Quête de Sens  (A voir absolument !)

1/ Le système néo-libéral est le meilleur et il n’y pas d’autres alternatives

2/ Le monde va mal mais vous ne pouvez pas le changer c’est trop compliqué, laissez faire les experts

3/ La croissance et la technologie vont résoudre tous les problèmes de l’humanité : consommez et amusez-vous tout est sous contrôle !

EN QUETE DE SENS

Cette déresponsabilisation, sciemment construite et entretenue, est parfaite pour empêcher tout changement, toute remise en question. Et c’est précisément contre cette léthargie que se bat l’auteur. Sortir de « l’abrutissement par le besoin » pour véritablement devenir acteur d’un nouvel humanisme, voilà l’ambition de cet ouvrage qui nous mène à une véritable réflexion aussi bien sur notre place dans ce vaste ensemble qu’est la Terre, que sur notre responsabilité via à vis du vivant, tout autant qu’il nous donne à mûrir des moyens d’agir concrètement.

« Parce qu’un homme libre est avant tout un homme qui sait » et « qu’être un citoyen, un humain conscient, consiste à s’interroger, toujours, sur les conséquences de ses actes », Antispéciste,  par ses analyses rigoureuses, fait partie de ces livres qui nous font avancer et nous aide à agir pour réduire notre empreinte négative sur ce monde… Un livre qui, assurément, fait grandir !

<3 Bref, mon coup de cœur de ce mois-ci  <3

A bientôt!

Réale

21558789_1984053248546394_8641311789779079109_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *