LA BEAUTÉ DE LA PEAU PAR LES PLANTES

1399jpg

La peau est un organe à part entière qui nous protège des agressions extérieures, participe au maintien de la température corporelle, contribue à l’élimination des toxines via la sueur et le sébum et joue un rôle sensitif grâce à ses nombreuses terminaisons nerveuses. Mais elle reflète aussi fidèlement notre état général de santé et de bien-être. Notre peau vit à notre rythme et reflète nos états et nos émois intérieurs. Visible de l’extérieur elle peut, dans certains cas (Acné, psoriasis, Eczéma…) s’accompagner de difficultés relationnelles qui majorent encore l’anxiété sous-jacente. Elle est aussi un signe extérieur de bien-être à qui l’on accorde beaucoup d’importance : joli teint, bonne mine, « peau de Bébé ou de velours », sans cerne ni ride… Et on guette LE cosmétique qui la rendrait si belle et si jeune que nous traquons comme le Graal !

Dans cet article, nous allons, non pas vous promettre le Graal (!) car comme nous l’avons dit plus haut, la peau réagit avant tout à notre état général de santé et de bien-être. Mais nous allons plutôt nous pencher sur la phytothérapie (santé par les plantes), alternative plus écologique respectueuse de notre environnement, pour vous faire découvrir ou redécouvrir quelques plantes reconnues pour embellir notre peau.

LA BARDANE (Arctium lappa L.)

Bardane

Plante herbacée de la famille des Composées (Astéracées) originaire d’Europe et d’Asie qui s’accommode de toutes les régions tempérées.

La bardane était déjà très prisée au Moyen-Âge pour ses vertus contre les problèmes de peau. Elle possèderait en effet une action drainante, sudorifique et dépurative de la peau pour contribuer à lui redonner éclat et luminosité. Elle contient des acides phénols favorisant l’élimination des toxines. Ces composés drainent l’organisme des toxines favorisant l’apparition des boutons, et ces toxines sont éliminées au niveau du foie (action cholérétique) et des reins (action diurétique). La racine de bardane est une importante source d’inuline, un glucide dont l’action est proche de la pénicilline. Elle contient aussi des polyènes, substances ayant des vertus antibactériennes et antifongiques (contre les champignons). Ce sont ces substances qui sont précieuses pour lutter contre de nombreuses affections cutanées telles que l’acné, l’eczéma, les furoncles, les abcès ou encore le psoriasis. En association avec la pensée sauvage, son efficacité est encore accentuée.

LA PENSÉE SAUVAGE (Viola Tricolor L.)

PENSEE SAUVAGE

Petite plante des régions tempérées d’Europe, d’Afrique du Nord, d’Asie Occidentale et d’Amérique du Nord. La phytothérapie utilise la partie aérienne fleurie qui contient des saponosides et des flavonoïdes aux vertus diurétiques et dépuratives reconnues. La pensée sauvage contient aussi un mucilage qui facilite le transit intestinal grâce à ses propriétés laxatives. Ces composés permettent donc l’élimination des toxines qui encombrent l’organisme et permettent ainsi à la peau de retrouver son éclat. Le tanin qu’elle contient possède des propriétés astringentes qui freinent la sécrétion sébacée des peaux à tendance grasse. La présence de vitamine, notamment la vitamine E aux propriétés antioxydantes, renforce son action en luttant contre le dessèchement. La pensée sauvage est donc préconisée en cas de maladies de peau comme l’acné, l’eczéma ou encore le psoriasis.

LA CAROTTE (Daucus Carota)

Carotte

Plante des champs et des coteaux cultivés dans toute l’Europe depuis le XVIIIème siècle. Son intérêt en phytothérapie réside dans la présence d’une précieuse substance : le bêtacarotène qui est transformé dans l’organisme en vitamine A, et qui prépare la peau à l’exposition au soleil, facilite le bronzage et prévient des allergies solaires. Cette substance par son effet protecteur des cellules va renforcer la résistance de l’épiderme aux rayons ultraviolets. Elle permet ainsi de protéger la peau du vieillissement en partie dû aux agressions extérieures.

L’HUILE DE BOURRACHE (Borrago Officinalis)

bourrache

Originaire d’Asie Mineure et de Syrie, la bourrache possède de magnifiques fleurs en forme d’étoile d’un bleu vif. Elle est actuellement cultivée pour la production de graines dont on extrait l’huile.

Cette huile est en effet riche en deux acides gras essentiels polyinsaturés : l’acide gamma-linolénique (18-25%) et l’acide linoléique (30-40%). Ils participent par l’intermédiaire des phospholipides à la constitution des membranes cellulaires. Cet apport nutritif contribue à prévenir le dessèchement des couches supérieures de l’épiderme. Ils améliorent l’hydratation de la peau et ont une action préventive sur son vieillissement. Ils aident aussi la peau à retrouver souplesse, élasticité et tonus. Des cures régulières sont donc conseillées.

L’HUILE D’ONAGRE (Oenothera Biennis L.)

L_huile_d_onagre

L’onagre est une plante originaire d’Amérique du Nord ; on l’a reconnait à ses magnifiques fleurs jaunes odorantes qui s’épanouissent le soir. Elle est actuellement cultivée pour l’huile que l’on extrait de ses graines.

Cette huile est riche est acide linoléique (65-80%) et en acide gamma-linolénique (8-14%) qui sont des acides gras essentiels de la série Oméga 6. Ils ont une action favorable sur le cycle menstruel en régularisant les troubles, notamment d’origine hormonale, qui y sont liés. (Tension mammaire, poussée de boutons, ballonnement abdominal, migraines, troubles du caractère…) L’intérêt de l’huile d’onagre dans le traitement du syndrome prémenstruel n’est ainsi plus à démontrer.

L’ORTIE (Urtica Dioica L.)

Ortie-750x410

Cette plante vivace est surtout connue pour l’irritation immédiate et douloureuse qu’elle provoque lorsque ses poils s’introduisent dans la peau. Mais cette plante possède de remarquables vertus thérapeutiques appréciées depuis fort longtemps ! La partie aérienne de l’ortie renferme de nombreux actifs : des vitamines du groupe B, A, C, E…des minéraux tels que le magnésium, le fer ou la silice ; des oligo-éléments (cuivre, zinc…). Tout cela la rend très utile pour le traitement des ongles cassants et fragiles ; des cheveux ternes et fourchus. Son action bénéfique dans le traitement de l’acné et de plusieurs irritations cutanées comme l’eczéma s’exerce grâce à l’effet anti-inflammatoire du zinc. C’est aussi un bon reminéralisant (silice) et sa teneur en Fer lui confère des vertus toniques et antiasthéniques.

Merci Dame Nature de cette richesse et de tous ces bienfaits 🙂

Crédit Photo Couverture: Madame Lefigaro.fr

3 Responses to LA BEAUTÉ DE LA PEAU PAR LES PLANTES

  1. […] Lire l’article avec greenzonetahiti.com, notre partenaire santé ! […]

  2. CHAVES ALAIN dit :

    Est ce que vous auriez des plantes d’orties ou tisane connaissant des effets positives de la plantes.
    Merci

    • Réale dit :

      Bonjour. Personnellement je n’ai pas de plantes d’orties ou tisanes. Avez-vous essayer de trouver cela en magasin Bio sur Tahiti? La vie Claire par exemple propose des produits en herboristerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *