LA FACE CACHÉE DU LAIT

LAIT MENSONGES ET PROPAGANDE

La polémique sur le lait et ses soi-disant bienfaits fait rage depuis quelques années. Il faut dire que longtemps manipulée par l’industrie laitière et une communauté scientifique soudoyée, l’opinion publique se réveille tout doucement grâce aux excellents ouvrages tels celui de Thierry Souccar, Lait, Mensonges et Propagande  sur lequel est basé cet article ; et à la notoriété de personnalités engagées pour une alimentation plus saine comme T. Colin Campbell[1] ou encore Le Pr Henri Joyeux[2]. Oui, on nous a fait croire que sans laitage, la vie est quasiment impossible, que le lait animal est la meilleure source de calcium, que le lait permet de lutter contre l’ostéoporose et qu’il est indispensable à la croissance de nos chers enfants et à leur santé…Et bien oui, on nous a menti ! On nous a manipulé comme nous allons le voir dans ce premier article consacré au lait. D’autres suivront car le lait est un vaste sujet qui soulève de nombreuses questions ! Après avoir présenté la stratégie de l’industrie laitière dans ce premier article, nous nous intéresserons prochainement aux recherches menées sur les effets du lait sur la santé. Mais tout d’abord, essayons de comprendre la stratégie marketing et commerciale d’un lobby extrêmement puissant : l’industrie laitière.

ÉPISODE 1 : MENSONGES ET PROPAGANDE AUTOUR DU LAIT

L’industrie laitière s’est en effet appuyée sur certains scientifiques pour fournir les arguments scientifiques nécessaires ; les politiques et les autorités sanitaires ont relayé les nécessités économiques de l’industrie laitière et cédé au lobbying industriel. Et ceux depuis plusieurs décennies. Un exemple ? En 1934 déjà, en Angleterre, le ministère de l’agriculture annonçait que les élèves des écoles élémentaires recevront chaque jour un verre de lait au prix subventionné d’un demi-penny. Autre exemple ? En France en 1932, sous la pression du lobby laitier, le ministère de l’Agriculture met sur pied un Comité National de propagande du lait, des beurres et des fromages… Le fameux petit verre de lait de Pierre Mendès France !

Distribution de lait à l'école 1954

En 1970, l’Amérique sert 2,7 milliards de verres de lait à ses écoliers ! Autant dire que la propagande ne date pas d’hier et a eu le temps de marquer les esprits ! Car la promotion des produits laitiers a été orchestré par des structures de promotion comme le CNIEL (Centre Nationale Interprofessionnel de l’Economie Laitière), le CIDIL (Centre Interprofessionnel de Documentation et d’Informations Laitières) ou encore CERIN (Centre de recherche et d’information nutritionnelles) présenté comme un organisme officiel. En finançant des organismes tel l’Institut Français pour la Nutrition (IFN), très influent sur les pouvoirs publics, l’industrie obtient le rapprochement des vues des médecins et chercheurs d’une part, et celles des industriels de l’agrobusiness d’autre part. On peut s’interroger sur l’objectivité des recommandations du IFN lorsque l’on sait que son comité scientifique comprend entre autres des membres de Kellogg’s, Danone, du CEDUS (Lobby du sucre), Nestlé, Unilever et de l’association nationale des industries alimentaires.

Sachez que pour 50 000 Euros environ, un industriel peut s’offrir un « comité scientifique » prestigieux clés en mains…Un exemple ? Candia créé son « institut » en 1990 et intègre des personnalités emblématiques comme le Patron du Programme national nutrition santé (PNNS) qui, une fois ce conflit d’intérêt révélé, renoncera à conseiller Candia…Idem pour Danone qui fonde son « institut » en 1991 où siégeait le directeur scientifique de l’Agence de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), qui, lui aussi, a pris ses distances depuis la publication de Lait, mensonges et propagande…Mais l’opinion publique a eu le temps d’intégrer la place stratégique des médecins et scientifiques dans la communication sur le calcium et sur le lait, place largement relayée par les autorités sanitaires. En 2005, sur les 29 membres du comité d’experts en nutrition humaine de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), 20 avaient des liens de collaboration avec l’industrie laitière et 13 travaillaient avec Danone ; Le président du comité lui-même siégeait au conseil scientifique de Nestlé France. On retrouve dans les cabinets médicaux des petits fascicules comme Du calcium pour la vie, édités par le CERIN. Quant aux salons fréquentés par les médecins, l’industrie laitière s’y montre très active et finance des conférences sur l’intérêt du calcium. Encore un exemple ? Lors des entretiens de Bichat en 2007, Yoplait parrainait une conférence sur l’ostéoporose donnée par un professeur suisse membre de … l’institut Candia…Bien sûr l’école et les enfants sont une cible majeure de la propagande…En 2006, la société laitière Lactalis a distribué dans les cantines scolaires une brochure de 12 pages anonyme intitulée « Laissez-vous conter Fleurette » avec la vache Fleurette et le Pr Lactos qui expose les vertus du lait et la vie idyllique de la vache (et si on parlait de l’élevage industriel juste pour voir?) Autre exemple ? Le site Internet Cliclait créé par le CIDIL qui fait la promotion du lait…

Juste quelques chiffres pour comprendre pourquoi un tel acharnement :

  • Le CA de l’agro-business laitier en France dépasse 20 milliards d’Euros
  • L’industrie laitière représente 20% du CA des industries agro-alimentaires françaises.
  • L’industrie laitière est le premier annonceur publicitaire de l’agro-alimentaire
  • Chaque Français consomme en moyenne 371 Kg d’équivalent lait entier par an !

Nous laissons le soin au Pr T.Colin Campbell[3] de conclure : « Nos politiques nutritionnelles nationales sont corrompues par l’influence de l’industrie laitière »… No comment.

danone

Un exemple de manipulation de l’opinion publique : L’affaire Activia / Actimel de Danone

Encore une preuve de manipulation de l’opinion publique ? Citons l’affaire Activia et Actimel du groupe Danone deux produits présentés comme de véritables Alicaments, censés améliorer le rythme intestinal et réguler le système digestif grâce à des souches de probiotiques (Bifidus Regularis, Casei Immunitas, noms inventés par le fabricant pour faire scientifiques) présents dans les yaourts. Vous aussi vous y avez cru et vous en avez grandement consommé, et ainsi contribué à gonfler le chiffre d’affaire de Danone ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul puisque rien qu’en 2007 aux États-Unis, rien qu’Activia aurait généré un CA de 300 millions de dollars ! Et ses deux produits représentaient 25% du CA mondial des produits laitiers frais de la marque en 2010 !

Toutefois, en 2010, une règlementation européenne sur le concept de “non tromperie du consommateur” encadre les allégations nutritionnelles et de santé. Désormais les marques devront soumettre leurs allégations à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). En avril 2010, suite aux plaintes sur les affirmations mensongères des produits phares Activia et Actimel, Danone retire ses demandes de labélisation santé auprès de de l’EFSA. Le groupe abandonne toute communication scientifique en Europe sur les bienfaits de ses produits.

Mais qu’en est-il réellement des bénéfices du lait pour la santé? Ce sera le sujet de notre prochain article la semaine prochaine.

Alors restez connectés, suite au prochain épisode!

A bientôt!

[1] L’enquête Campbell. C’est actuellement la plus grande étude de nutrition jamais réalisée. T.Colin Campbell a réalisé plus de 300 études dans ce domaine, parmi lesquelles l’enquête épidémiologique la plus complète sur les comportements alimentaires et la santé baptisée The China Study (elle s’est déroulée en Chine).

[2] Eminent cancérologue, Henri Joyeux insiste sur le lien entre Lait et Cancers. Il parle de véritable intoxication par le lait, de « lactoolisme » (https://www.youtube.com/watch?v=fPlqVmmd-Fg )

[3] Auteur de l’Enquête Campbell.

2 Responses to LA FACE CACHÉE DU LAIT

  1. Zazou dit :

    Merci pour votre article très intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *